You are here :Le projet

Le projet

L'atelier de création urbaine, existe déjà dans les deux formations. Il consiste, sur un territoire réel sélectionné pour ces caractéristiques complexes, à permettre à l'étudiant d'en envisager son évolution en tenant compte des directives et des stratégies territoriales.

Dans le cadre de ce projet, il s'agit de mettre en place des groupes de travail mixtes (franco-brésiliens) afin de créer des synergies de travail, de réflexion, d'échanges méthodologiques et organisationnels. Le projet est basé sur l’encadrement conjoint par des enseignants brésiliens et français.

La démarche

Un projet de territoire

L'organisation du projet pédagogique peut être découpée en plusieurs phases :

Constitution du dossier descriptif : il s'agit de compiler l'ensemble des informations disponibles sur chaque site (cartes, photos aériennes, "documents d'urbanisme", historique, populations, type d'usage, lignes de transports,…). Les enseignants construiront ensemble les éléments pédagogiques nécessaire à cette phase. La réciprocité entre les équipes pédagogique à ce stade est indispensable, afin de donner aux étudiants l'ensemble des informations utiles dans un premier temps à un diagnostic puis à la phase de création urbaine proprement dite. Cette phase se déroule à distance.

Diagnostic de chaque site : des groupes d'étudiants (4-5 étudiants par groupe) s'approprient les dossiers constitués dans la phase précédente et établissent un diagnostic. Ces groupes d'étudiants ont la particularité d'être mixtes (franco‑brésiliens). Ils sont accompagnés dans leurs réflexions par les équipes pédagogiques mixtes également. L'objectif à ce stade, phase de diagnostic, et de privilégier les échanges culturels, méthodologiques, organisationnels … et de mutualiser les compétences. Cette phase se déroule à distance.

Atelier de création urbaine proprement dite : Cette phase, véritable cœur du projet, se déroule à Mont de Marsan et Marne la Vallée. Elle est programmée sur une durée de 15 jours. Ce séjour sera structuré autour d’interventions des enseignants des deux pays et sur un travail de terrain réalisé par les étudiants dont l’objectif sera de faire des propositions d’aménagement. Propositions faites après avoir envisagé les différentes échelles territoriales concernées par une modification de ce territoire, l’étudiant (en groupe de projet) doit définir un concept fondé sur des principes théoriques et un programme précis à élaborer et le traduire en parti d’aménagement dessiné ou illustré dans un contexte de développement durable. Ce travail permet d’aborder les caractéristiques physiques d’un site mais aussi d’envisager les techniques actuelles tout en s’interrogeant sur les modes de vie de demain.

Restitution et valorisation :

  • Présentation des résultats de l’atelier de création urbaine devant un jury avec des élus locaux.

  • Présentation des résultats de l’atelier de création urbaine aux autres étudiants de la filière Génie Urbain.

  • Exposition finale des résultats de l’atelier sous forme de posters.